Les sites touristiques

Marché de Saint-Leu, ILOHA Seaview Hotel 3*, île de la Réunion

Que faire et que voir à La Réunion ? Voici une sélection des meilleurs sites à ne pas manquer durant votre séjour : balades, musées, patrimoine, …

La côte ouest

L’Ouest de l’île est plein de diversité. S’étendant de Saint-Louis à la Possession, on l’appelle la côte sous le vent. Un climat plus sec et très ensoleillé avec la présence de plages, de lagons et d’océan.

La circulation est facilitée par la route des Tamarins, qui parcourt la côte ouest à mi-hauteur, enjambant les précipices avec des ouvrages d’art remarquables et offrant des points de vue inédits sur l’océan indien. En hauteur, le territoire de la côte ouest est couvert de forêts primaires ou replantées de cryptomerias.

 

Saint-Paul, berceau du peuplement de La Réunion

Une des plus grandes communes de France. Comportant la rade la plus étendue de l’île, Saint-Paul comprend aussi la station balnéaire de Saint-Gilles et une partie du cirque de Mafate, située à gauche de la rivière des Galets (Marla, Roche-Plate, Ilet-des-Orangers).

 

A voir, à faire à Saint-Paul et ses environs

– Le point de vue sur le cirque de Mafate depuis le Maïdo

– Le Cimetière Marin : souvenir des grands noms de La Réunion, dont Leconte de Lisle

– Le marché forain sur le front de mer chaque vendredi

– les plages de Boucan, Roches-Noires, l’Ermitage, la Saline, Trou d’eau…

– Le quartier de Villèle, à Saint-Gilles-les-Hauts avec le Musée de Villèle, la Chapelle Pointue (construite en 1845, de style « néogothique ») et la Chapelle « la Misère », édifiée dans les années 80 et repeinte des couleurs vives, typiques des temples tamouls de La Réunion. Outre les offices hebdomadaires, elle célèbre annuellement trois grandes fêtes religieuses dédiées aux déesses Marliemin, Pandiali (marche sur le feu) et Karli.

– Les randonnées au cirque de Mafate

– Le village de Petite France avec ses distilleries de géranium, ses circuits de VTT, sur la route du Maïdo

– Le golf de Bassin Bleu

– L’aquarium de Saint-Gilles

– Le Jardin d’Eden.

 

Saint-Leu, elle a tout d’une grande !

Cette petite ville, entre l’Ouest et le sud de l’île, possède des atouts indéniables qui feront succomber bien des visiteurs. Tout d’abord, son centre ville pittoresque, calme et bigarré offre des balades sans temps mort de Notre Dame de la Salette à son petit port de plaisance. La plage s’étend d’un bout à l’autre de la ville. Après la mer, les airs ! Saint-Leu est reconnue pour ses parapentistes que l’on peut admirer à toute heure dans le ciel. Des championnats du monde de parapente sont également organisés tous les ans.

 

A voir, à faire à Saint-Leu et ses environs :

– les anciennes salines de la Pointe au Sel

– le Conservatoire Botanique National de Mascarin

– Kélonia (centre d’études de tortues marines)

– Le marché chaque samedi de 6h à 13h, place de la mairie, longeant le front de mer.

– Les activités de loisirs : voile, plongée et pêche, parapente, VTT, grande randonnée, pistes forestières carrossables…

– Les vestiges d’importants bâtiments historiques (Mairie…)

– Le musée Stella Matutina, ancienne usine sucrière

– Le souffleur

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme de l’ouest de La Réunion

Le sud sauvage

Le Sud de l’île que l’on appelle aussi le Sud Sauvage pour sa nature luxuriante, au plus près des cirques, pitons et remparts, merveilles naturelles classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il couvre la partie sud-est de La Réunion, entre Saint-Benoît et Saint-Joseph. Plages, falaises abruptes, forêts, villages pittoresques et ports de pêche, le tout dominé par le piton de la Fournaise, qui figure parmi les volcans les plus actifs du monde.

 

A voir, à faire dans le Sud sauvage

– Le volcan du Piton de la Fournaise

– Manapany-Les-Bains et sa piscine naturelle

– La plage de Grande Anse et sa piscine naturelle

– Langevin et ses cascades et bassins spectaculaires.

– Les coulées de lave du côté du Grand Brûlé

– Les tunnels de laves

– L’Anse des cascades

– Cap Méchant

– Puits des anglais

– Jardin des Parfums et des Epices

– Point de vue des Makes

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme du sud de La Réunion

Le volcan

Un jardin d’Eden qui cache un cœur en feu, telle pourrait être la définition de l’île de La Réunion. Son point culminant, le Piton de la Fournaise, juché à 2 632 mètres d’altitude, est un des volcans les plus actifs du monde. Chaque année, le volcan nous offre plusieurs spectacles effusifs, colorant le ciel en rouge-orangé à la tombé de la nuit. Ses flancs sont un véritable terrain de jeu pour les amateurs de sensations fortes avec sa route des cratères.

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme de La Réunion

L’est

La côte Est de l’île, souvent délaissée des touristes à cause de ses averses fréquentes représente une autre facette de notre île : avec sa végétation très abondante et ses petits villages, c’est la côte qui a le moins été modifiée par la modernité. Elle compte de nombreux bassins et cascades spectaculaires. Prise d’assaut par les indiens venus cultiver les terres fertiles, aujourd’hui encore, une grande partie de la population tamoule y vit. Vous pourrez visiter les nombreux temples.
C’est aussi dans cette région de l’île qu’a été découvert le procédé, encore utilisé aujourd’hui dans le monde entier, pour la fécondation de la vanille.

 

A voir, à faire dans l’est (Sainte-Suzanne)

– Domaine du Grand Hazier

– Cascade Niagara

– Aire de jeux du Bocage

– Phare de Sainte-Suzanne

– Le Domaine du Grand Hazier et la Vanilleraie, lieu de découverte de la production de la vanille

– Bassin Bœuf

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme de l’est de La Réunion

Le nord

Le Nord de l’île et son chef lieu, Saint-Denis, possède tous les attraits pour une visite culturelle de La Réunion. Avec ses nombreux musées et ses sites à visiter, Saint-Denis plaira à ceux qui aiment l’histoire et souhaitent en savoir plus sur la culture réunionnaise.

 

A voir, à faire dans le nord (Saint-Denis)

– Maisons créoles et bâtiments de la Compagnie des Indes, en particulier la Villa Déramond-Barre et la Préfecture, ouvertes au public à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine

– Musée Léon Dierx, Artothèque, galeries d’art…

– Muséum d’Histoire Naturelle et jardin de l’Etat

– Grand Marché (artisanat de l’océan Indien) et Petit Marché (fruits, légumes, épices…)

– Mosquée et autres bâtiments religieux

– Théâtres et spectacles : théâtre du Grand Marché, théâtre de Champ Fleuri, la Fabrik…

– Promenade du Barachois, en bord de mer

– Aire de pique-nique du Brûlé, départ de balades (cascade Maniquet…) ou randonnées (Roche Ecrite)

– La Montagne avec son aire de jeux, le golf du Colorado, le Jardin de Cendrillon

Plus d’informations sur le site de l’Office de Tourisme du nord de La Réunion

Les cirques

Cilaos : site élu pour les sports de pleine nature

Situé au cœur de l’île de La Réunion, sur la partie sud du massif du Piton des Neiges, un ancien volcan éteint culminant à 3071 m d’altitude. Ses pitons et ses remparts sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Point de départ de nombreuses promenades et de sentiers de grande randonnée, le GR R1 (Tour du Piton des Neiges en parcourant les 3 cirques) et le GR R2 qui traverse l’île de part en part.

 

A voir à faire à Cilaos

  • la cascade Bras Rouge : balade rafraîchissante de 2h aller-retour
  • l’îlet à Cordes
  • le Col du Taïbit pour découvrir le Cirque de Mafate
  • la Roche Merveilleuse (route de Bras Sec, 15 mn en voiture et 1h30 à pied pour découvrir une vue imprenable sur le cirque) et son sentier botanique
  • le parcours de santé sur le plateau des Chênes (à 20 mn à pied, départ du sentier derrière les Thermes)
  • l’établissement Thermal Irénée Accot : centre de cure et de remise en forme
  • le Chais et la fête de la vigne et du terroir en janvier, date du début des vendanges
  • le « lac » Mare à Joncs entouré de nombreux restaurants, snack et tables d’hôtes
  • l’église « Notre Dame des Neiges »
  • le Piton des Neiges par le Bloc ou Kervéguen

Plus d’informations sur le site de la ville de Cilaos

Salazie

Situé à l’est, à une vingtaine de kilomètre de la ville de Saint-André, il est le poumon vert de l’île. Avec ses paysages fertiles et luxuriants, il est gorgé de cascades, de fleurs et de forêts. Il offre un merveilleux spectacle avec ses cascades qui se succèdent le long de la route (« pisse en l’air », cascade blanche, Voile de la Mariée…) et ses sentiers de randonnées. Ce cirque permet également d’accéder au cirque de Mafate et de ses différents îlets (La Nouvelle, Marla, Îlet à Bourse…).

A voir, à faire à Salazie

  • Voile de la Mariée et cascade blanche
  • Mare à Poule d’Eau
  • randonnée aquatique à Trou Blanc
  • canyoning
  • Hell-Bourg, classé parmi « les Plus Beaux Villages de France »
  • anciens thermes
  • randonnées à la cascade Manouilh
  • Grand Îlet
  • Sentier de l’Ecole Normale et point de vue sur le Trou de Fer

Plus d’informations sur le site de l’ Office de Tourisme de La Réunion

Mafate

Lieu privilégié pour la randonnée, ce site fait le bonheur des randonneurs ! Il n’est accessible qu’à pied ou en hélicoptère. Il est nécessaire de faire plusieurs heures de marche, quel que soit l’itinéraire que vous choisissez, pour arriver dans un lieu propice à la paisibilité.

– Cilaos à Marla (Mafate) par le col du Taïbit (environ 3h aller)

Rando Cilaos – Mafate par le col du Taïbit pour arriver à Marla, l’ilet le plus au sud de Mafate

– Du Maïdo à Roche-Plate (environ 2h30 aller)

Rando Maïdo (les Hauts de l’ouest) à la Roche-Plate

– De Roche-Plate à Marla (5h aller – assez difficile)

Randonnée dans le cœur de Mafate qui passe par le site de Trois-Roches

– De Roche-Plate à Grand-Place Cayenne (5h aller – 6h retour – assez difficile)

Randonnée de Roche Plate à Grand-Place Cayenne

– De Grand-Place à l’ilet des Orangers (2h aller – assez difficile)

Rando à Mafate de Grand-Place à l’ilet des Orangers, en passant par la rivière des Galets

Canalisation des Orangers

– Rando à Mafate : de Sans-Soucis (Hauts de Saint-Paul) à l’ilet des Orangers par la canalisation des orangers. (2h à 3h aller – facile)

– Du col des Boeufs (Salazie) à La Nouvelle (2h30 aller – 3h retour)

Rando au départ de Salazie pour arriver au plus « important » ilet du cirque

– Du col des Boeufs (Salazie) à Marla – (2h30 aller – facile)

Randonnée de Salazie à Marla au départ du col des Fourches (des Bœufs)

– Les trois cirques en 2 jours

Les 3 cirques de La Réunion Cilaos, Mafate et Salazie en 2 jours, plus une nuit à la Nouvelle

Plus d’informations sur le site de l’ Office de Tourisme de l’ouest de La Réunion

0
Meilleur tarif garanti