Julien Leveneur, élu « Pâtissier de l’année »

Julien Leveneur chef pâtissier



Découvrez le portrait de Julien Leveneur, le chef pâtissier passionné et autodidacte d’Iloha Seaview Hotel.

 

La passion comme point de départ. C’est elle qui a conduit Julien Leveneur, 30 ans, vers la pâtisserie. Décembre 2019 marque la fin d’une folle année riche en challenges pour ce pâtissier autodidacte. Après avoir participé au championnat de France de dessert, Julien termine sur la première marche du podium au challenge gastronomique organisé par l’EGC Réunion (Ecole de Gestion et de Commerce). Le titre de « pâtissier de l’année » décerné par le guide Kaspro marque l’apogée de cette année gourmande placée sous le signe de la reconnaissance.

 

L’entrée en saveurs.

 

Aussitôt qu’il s’en souvienne Julien Leveneur a toujours voulu travailler en cuisine, une passion transmise dès son plus jeune âge par son père. Un père bon vivant, passionné de vélo, ayant parcouru les pistes du monde en ramenant de ses voyages récits gourmands et recettes d’ailleurs, qu’il prend plaisir à partager avec sa famille. C’est cette enfance, ponctuée par des déjeuners en famille hebdomadaires, qui pousse Julien vers la cuisine.

C’est ainsi que vers l’âge de 17 ans, il s’envole vers Saint-Germain-en-Laye pour un stage dans un prestigieux Relais & Châteaux. Si la restauration lui ouvre les portes des cuisines à ses débuts, c’est aussi grâce à elle qu’il découvre le milieu de la pâtisserie. Durant 4 mois, c’est auprès du chef pâtissier de l’établissement qu’il se forme aux bases du métier et découvre les exigences de ce milieu. Un univers raffiné et minutieux où rigueur et créativité vont de pair. 4 mois intenses et formateurs qui marquent un véritable tournant dans sa vie. C’est décidé, c’est dans la pâtisserie qu’il fera carrière.

 

À la recherche d’une formation spécialisée à l’île de La Réunion.

 

De retour à La Réunion, bac pro restauration en poche, Julien s’attèle à la recherche d’une formation spécialisée en pâtisserie. Recherches qui (mal)heureusement n’aboutissent pas. Ambitieux, il décide de se former par lui-même car « non la pâtisserie, je n’abandonnerai jamais ». Commencent alors des heures de travail en cuisine, auxquelles s’ajoutent des heures de pâtisserie, à se former chez lui à coup de livres, vidéos Youtube et Internet. Ses modèles ? Pierre Hermé, grâce à qui il se lance dans la confection des macarons, et Christophe Michalak, champion du monde de pâtisserie.

 

L’aventure de l’auto-entrepreneur.

 

Julien suit un rythme de vie effréné jusqu’au jour où sa sœur jumelle, à l’époque dans la comptabilité, lui propose de monter un projet. « On a ouvert notre labo de pâtisserie dans le garage de la maison. Notre idée : proposer la livraison de cocktails dinatoires et pâtisseries à domicile. » C’est à travers cette nouvelle aventure que Julien évolue et acquiert de nouvelles techniques. C’est aussi en tentant de développer son activité qu’il se heurte aux nombreuses difficultés rencontrées par les entrepreneurs. La lourdeur administrative, les factures accumulées et le manque de fond de roulement finissent par le décourager. Après 3 ans d’activité, le labo ferme ses portes

Cette époque correspond également à la période où il apprend qu’il allait être papa. « Je me suis dit qu’il fallait que je me pose. »

 

 

 

L’Iloha : plus qu’une opportunité, une véritable famille.

 

À l’époque, sa femme Angélique qui travaillait alors à l’Iloha Seaview Hotel lui suggère de postuler. Après un entretien réussi avec le chef de cuisine, il intègre alors la brigade d’Iloha en tant que commis avant d’occuper le poste tant convoité de chef pâtissier. « Cela fait déjà 3 ans que je m’épanouis à l’Iloha. Je suis bien ici. L’équipe et le management me donnent la chance d’évoluer. Ils me font confiance en me donnant carte blanche sur la carte des desserts. Si j’en suis là aujourd’hui, c’est beaucoup grâce à Iloha. »

Ses inspirations ? Les trésors de son île et les souvenirs sucrés de son enfance. Ses créations gourmandes allient avec subtilité fruits et épices locales, le tout avec une perfection esthétique, à l’image de la « Tarte citron caloupilé et sorbet gingembre miel » ou encore la « Banane épicée » à base de banane et curcuma. Sa profiterole enrobée au chocolat et à la cacahuète ne laisse également personne indifférent.

Entièrement autodidacte, Julien n’a pas peur de se lancer des défis et de se mesurer à des pâtissiers aguerris. Lui, sans formation en pâtisserie, a été sélectionné pour se confronter aux plus grands lors du Championnat de France du dessert en février dernier. « Participer à ce concours, m’a donné un peu plus confiance en moi. Ça me donne encore plus envie de me surpasser. » Il s’est d’ailleurs déjà inscrit à la prochaine édition de ce concours prestigieux. Il décroche également cette année la première place au challenge gastronomique organisé par l’EGC Reunion.

Le titre de « pâtissier de l’année » décerné par le guide culinaire Kaspro est une nouvelle consécration venant récompenser sa persévérance, son talent, sa passion.

 

 

Les desserts de Julien Leveneur sont à découvrir à la carte du restaurant Kotémer et du restaurant La Trattoria.

Réservations au 0262 34 89 89. 

Publié le 12 décembre 2019 I Actualités
Retour à la page précédente